Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2007 6 15 /09 /septembre /2007 22:59
Voici la rentrée. Les enfants, petits et grands ont repris le chemin de l'école. Mais, au fait, à quoi sert cette noble institution? Beaucoup d'entre nous pensaient que, la plupart des insuffisances de notre système éducatif venaient du collège. Eh bien non. Notre école primaire, emblème du modèle hérité de Jules FERRY, est touchée de plein fouet. Pire. La maternelle, fierté  de notre pédagogie que le monde entier nous envie n'est pas épargnée.
L'heure est grave si, dés le plus jeune âge des élèves , l'école ne parvient plus à corriger à l'intérieur  des salles de classe, les inégalités qui surgissent hors de ses murs.
Le rapport du Haut Conseil de l'Education n'y va pas de main morte.Note école primaire ne serait plus à la hauteur. Elle fonctionne toujours aussi bien  avec de bons élèves mais se révèlerait incapable de faire progresser les plus en difficulté, souvent issus de milieux défavorisés.
La responsabilité de la maternelle dans l'échec scolaire ne peut plus être éludée, écrivent les auteurs du rapport.
A qui la faute? A l'enfant, aux parents, au groupe social, à l'enseignement, à l'Etat?
La réponse n'est pas simple. Nos sociétés se civilisent, nous légiférons pour condamner les discriminations,nous proscrivons les actes de violences et la loi du talion, nous protégeons les plus faibles. Et pourtant, nous commercialisons  dans notre vie quotidienne, l'agressivité sous toutes ses formes.La violence sur nos écrans, l'angoisse qui étreint nos banlieues, la peur qui rôde dans nos cuisines, la crainte qui pèse sur le devenir de certains salariés. Quelques-uns sont prêts à tout pour être des gagnants quitte à se doper et à tricher.
Ce modèle n'aurait-il donc aucun effet sur notre psychisme?
Alors, à qui la faute? Pas uniquement aux parents qui veulent souvent le "mieux" pour leurs enfants. Regardez-les!
Ils font la queue, tous les ans, pour les soldes, achètent le matériel dernier cri, mais, n'ont plus de repères pour penser l'avenir des plus jeunes  auxquels ils font parfois partager leurs problèmes personnels et leurs peines de coeur.
Peut-on les mettre en cause quand, tous les soirs,ils regardent des benêts, fraîchement sortis du "loft", donner leur avis éclairé sur la marche du monde?
On nous parle de faillite dans le processus de socialisation de l'enfant, mais,quels rêves offre-t-on aujourd'hui à notre jeunesse?
A qui la faute?  Le support idéologique essentiel de tout débat démocratique, c'est le projet éducatif. Il sous-tend toute l'organisation de notre société. L'aide à l'enfant scolarisé est une de ses composantes.Avons-nous vraiment envie de mettre en place une école de la réussite pour tous et pour chacun?
Ce n'est sûrement pas en supprimant 11000 postes que nous y arriverons.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de agir
  • : L'école doit évoluer pour permettre à tous les enfants de réussir leur scolarité. Ce blog est le témoignage ,les reflexions de pédagogues soucieux de transformer le système éducatif.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Liens