Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 09:02

Trois grands chantiers attendent cette année les acteurs du monde de l'éducation: la réforme du lycée, la revalorisation du métier d'enseignant et la réforme de la formation.
Dés septembre, syndicats de lycéens, d'enseignants, de chefs d'établissement vont participer à la concertation sur la réforme du lycée dont le recteur d'Aix-Marseille, Jean-Paul de Gaudemar, a été chargé par le ministre de définir le contenu.
L'objectif du gouvernement est d'installer une nouvelle classe de seconde à la rentrée 2009, une nouvelle première en 2010 et une nouvelle terminale en 2011.
Selon un document du ministère, présenté en juillet, les cours pourraient être organisés en un tryptique composé d'enseignements généraux, d'enseignements complémentaires (exploration, approfondissement,spécialisation), et d'accompagnement (aide individualisée).
Il s'agit, en fait, de donner aux élèves une meilleure autonomie, de leur proposer des "parcours plus souples", de mieux les orienter, de mieux les préparer aux études universitaires.
Décision du ministre sur ces grands principes, fin septembre.
Autre dossier: la revalorisation de la condition enseignante déjà amorcée l'an dernier mais qui a quelque peu pris du retard.
Quelques mesures sont d'ores et déjà prévues: prime de début de carrière (1500 euros) pour les jeunes enseignants tout juste titularisés, cette somme sera versée en novembre, salaire revu à la hausse pour les directrices et directeurs d'école; enfin, les professeurs qui accepteront d'effectuer 3 heures supplémentaires se verront octroyer une indemnité de 500 euros par an.
Initiative destinée, entre autre, à mieux faire accepter la suppression des postes.
Sur les conditions d'exercice du métier, "l'investissement"des professeurs pourrait être mieux rétribué. L'organisation du service des enseignants devrait aussi être revu pour s'adapter à la réforme du lycée.
Troisième chantier: la réforme du recrutement et de la formation des professeurs qui doit s'appliquer à la rentrée 2010. Les nouveaux concours devraient comporter trois types d'épreuves: culture disciplinaire, capacité à organiser un enseignement, connaissance du système éducatif.
Les syndicats craignent, à juste titre,la disparition des Instituts Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM) et que ne soit proposée, en contre-partie, qu'une formation académique "déconnectée des situations scolaires'.
Bref, rentrée chargée, avec une marge de manoeuvre trés limitée pour le ministère (contrainte budgétaire oblige); 13500 postes devraient être supprimés l'an prochain.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de agir
  • : L'école doit évoluer pour permettre à tous les enfants de réussir leur scolarité. Ce blog est le témoignage ,les reflexions de pédagogues soucieux de transformer le système éducatif.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Liens