Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 23:23
C'est un rapport en"demi-teinte" que vient de remettre Richard DESCOINGS au Président de la République.
Ce document présente cependant quelques pistes intéressantes: l'affirmation de la construction par les jeunes de leur autonomie, de leur engagement dans la vie du lycée, l'accompagnement pédagogique, la création de pôles de prévention pour lutter contre le décrochage.
Le rapport préconise, en outre, un travail d'orientation tout au long de la scolarité, à travers des stages, des enquêtes et prévoit même la création d'un "carnet d'orientation". C'est une belle initiative ; reste à savoir comment elle se traduira ultérieurement dans les faits...
Tout un chapitre est consacré à la rénovation de l'enseignement et des modes d'évaluation. Ces recommandations sont pertinentes même si elles paraîssent parfois un peu naives.
Pourtant, les filières sont maintenues, même si la voie technologique "source de progrés démocratique" doit être revalorisée reconnaît Richard DESCOINGS.
Par contre, la refonte des missions des enseignants et des emplois du temps nous laisse sur notre faim. Le rapport précise que les cours magistraux devraient se terminer à 15 heures pour céder la place à un temps d'accompagnement . Nous attendions plus de précisions sur ce sujet, plus que jamais d'actualité dans les salles des profs.
La répartition des moyens n'est pas équitable dans ce texte, les horaires, les contenus ne sont pas vraiment remis en cause leur conception élitiste. Que vont en penser "les oubliés de l'égalité des chances"? Vont-ils se satisfaire de ce nouveau projet qui ne résout aucune des grandes questions posées, ni ne satisfait les ambitions qui étaient affichées initialement?
Même si le rapport voit large, tous les acteurs du lycée y sont mentionnés, il laisse cependant peu de place aux associations complémentaires de l'enseignement public et aux mouvements pédagogiques.
Ce document doit maintenant être envoyé dans les lycées pour des discussions et des concertations. Je crains que, malheureusement, il ne se traduise dans les faits que par quelques "mesurettes". L'avenir nous le dira. Avec les suppressions de postes annoncés, la marge de manoeuvre est étroite. Le Ministre en est conscient, les lycéens aussi.
  

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de agir
  • : L'école doit évoluer pour permettre à tous les enfants de réussir leur scolarité. Ce blog est le témoignage ,les reflexions de pédagogues soucieux de transformer le système éducatif.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Liens