Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 21:51

Dés 2009, un rapport de l'Inspection générale soulignait le rôle néfaste de la semaine des 4 jours.  Les syndicats demandaient alors "une remise à plat" des rythmes tout en reconnaissant les conséquences qu'un tel changement pouvait entraîner à la fois sur la vie des familles, sur le fonctionnement des municipalités et des associations qui oeuvrent sur le temps péri-scolaire.

Aujourd'hui, la réforme des rythmes est actée. Les enseignants sont divisés, les élus s'interrogent sur la faisabilité d'un tel chantier, les parents sont, pour la plupart, perplexes. Tous les acteurs s'appuient sur l'intérêt de l'enfant mais, divergent sur la manière de le satisfaire.Difficile dans ces conditions de savoir qui a raison ou tort. Les arguments avancés par chacun des protagonistes sont parfois violents et suscitent dans l'opinion publique étonnement, solidarité ou indignation.

Ces différents points de vue s'appuient sur les réalités locales et les possibilités offertes pour  la mise en oeuvre de ce projet. Mais, un tel changement est-il possible dans cette cacophonie ambiante? Ecouter, comprendre les motivations de chacune des parties,camper sur ses positions ne suffit pas. Comment faire bouger les lignes sur un sujet aussi complexe qui réveille tant de passion, tant d'émotion?

C'est au niveau local que semble résider la solution, reste à mettre en cohérence les divers acteurs qui gravitent autour de l'école. Tâche ardue pour Monsieur le Ministre!!! Mais,au fait, l'entrée par les rythmes était-elle la meilleure pour refonder, transformer le système éducatif?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de agir
  • : L'école doit évoluer pour permettre à tous les enfants de réussir leur scolarité. Ce blog est le témoignage ,les reflexions de pédagogues soucieux de transformer le système éducatif.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Liens