Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 00:40
Le Ministre de l'intérieur vient de lancer une campagne contre les dangers des bandes de jeunes en instaurant le couvre-feu pour les gamins de moins de 13 ans qui auraient déjà commis un acte de délinquance. Représentent-ils un réel danger pour la société? Sommes-nous en guerre contre ces populations pour que nous sortions des tiroirs de l'histoire une telle mesure?
Les chiffres semblent aller à l'encontre des décisions ministérielles. Les 18% de mineurs "mis en cause" dans les statistiques de police ou de gendarmerie sont stables depuis 5 ans, ils étaient 22% en 1998. Les mineurs ne représentent que 8,6% des personnes condamnées par la justice et les moins de 13 ans, moins de 0,3%. Précisons que ces données incluent la délinquance routière et les amendes de 5ième classe.
Alors pourquoi une telle mesure? Le Ministre s'appuie sur une estimation du nombre des bandes, ce qui constitue une première en la matière. Ce discours sur les mineurs délinquants "de plus en plus jeunes et de plus en plus violents"  est récurrent depuis le début des années 1990 et  était déjà trés présent dans les années 60 quand on s'inquiétait des bandes de blousons noirs.Certes, la part des filles dans la délinquance des mineurs augmente régulièrement depuis 1994. Comment l'interpréter? Le droit pénal permet davantage aujourd'hui d'appréhender de "petits délits" dont se rendent généralement  coupables les filles. Elles sont beaucoup plus poursuivies pour des bagarres, des insultes et des vols à l'étalage. Nous sommes encore loin "des bandes de filles" dont on ne cesse d'annoncer la recrudescence et qui, bientôt, deviendront à leur tour, si l'on en croit nos décideurs, "de plus en plus jeunes et de plus en plus violentes".
Cette position est de nature, selon les syndicats, à préparer le code de justice des mineurs qui doit être discuté au printemps prochain et qui serait beaucoup plus répressif.
Ce qu'il faut, ce n'est pas plus de sanctions mais plus d'éducation de formation et d'emploi. Nous sommes loin du compte.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de agir
  • : L'école doit évoluer pour permettre à tous les enfants de réussir leur scolarité. Ce blog est le témoignage ,les reflexions de pédagogues soucieux de transformer le système éducatif.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Liens