Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 23:36

Si 83% des élèves disent n'avoir aucun problème avec leurs camarades, un sur dix quel que soit le quartier ou l'origine, est en souffrance en raison notamment des mauvaises relations qu'il entretient avec ses pairs. Un peu différent des autres, ou juste "bon élève", victime de maltraitances, souvent balayées au rang de jeux pas bien graves par les adultes. Sauf que si chaque acte n'a pas en soi une importance majeure, leur répétition les transforme en harcèlement. 230000 écoliers sont ainsi victimes de surnoms dévalorisants, moqueries, petites claques ou autres jeux violents qu'ils subissent le plus souvent en silence..

Les effets destructeurs à long terme ne sont plus à démontrer. Ainsi, une enquête conduite auprés de 50 adolescents, auteurs de tentatives de suicides, a montré que tous avaient subi du harcèlement à l'école.

Les pédopsychiatres , inquiets de cette situation ,ont adressé une lettre ouverte à Monsieur le Ministre de l'Education Nationale qui a mandaté Eric DEBARBIEUX, Président de l'Observatoire européen de la violence scolaire afin qu'il puisse dresser un état des lieux circonstancié et suggérer des pistes de prévention.

L'UNICEF a appelé avec raison tous les adultes, parents ou professeurs à la vigilance, puisque nous savons que le mal se manifeste tôt, c'est bien dés le primaire qu'il faut l'éradiquer. 

Comment imaginer que nous tolérions à l'école des comportements, des attitudes qui seraient lourdement pénalisés dans l'entreprise? L'institution scolaire ne peut rester sourde au mal-être de certains enfants. L'Ecole n'est pas au-dessus des lois.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de agir
  • : L'école doit évoluer pour permettre à tous les enfants de réussir leur scolarité. Ce blog est le témoignage ,les reflexions de pédagogues soucieux de transformer le système éducatif.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Liens