Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 23:29

Le rapport sur les rythmes scolaires, commandé par la commission des affaires culturelles de l'Assemblée Nationale, vient d'être rendu public. Qu'apprend-on de nouveau?  Dans l'élémentaire, la semaine de 5 jours est préconisée mais la question du mercredi ou du samedi est éludée, par contre, le statut du directeur d'école serait à revoir; tiens, tiens, voilà que l'on reparle du fameux Etablissement Public d'Enseignement Primaire (EPEP).

Dans le secondaire, le volume horaire des cours est jugé trop lourd et gagnerait à être assoupli, ce que réclament depuis longtemps les chronobiologistes. Des pistes de travail sont proposées: enseignements pluridisciplinaires, regroupements ponctuels d'élèves selon diverses modalités: groupes de compétences, ateliers d'accompagnement, de soutien. Le recours à des partenariats avec d'autres ministères , les collectivités locales est également évoqué. Alors l'EPS,  l'éducation musicale, les arts plastiques seront-ils assurés dans l'avenir hors Education Nationale? Est-ce vraiment l'intérêt des élèves?

Les "obligations de service des professeurs pourraient être liées à  la définition d'un temps de présence dans l'établissement" et pourraient être comprises aux alentours de 35 heures hebdomadaires.

Les vacances d'été pourraient être raccourcies de 2 ou 3 semaines mais les auteurs du rapport redoutent l'impact négatif sur les activités touristiques. Il y a encore du chemin à faire avant d'aboutir à un accord. Jugez plutôt. La "centralisation" de la gestion du temps scolaire ne permet pas de s'adapter aux besoins des élèves, mais, la "décentralisation" totale n'est guère souhaitable car l'éducation doit s'inscrire dans un cadre national. La répartion des congés d'été par zone pourrait constituer une solution.

Le rapport oublie de mentionner un petit  détail, rien, trois fois rien, une broutille: le salaire des enseignants. Avec des semaines de 35 heures, la prise en charge de groupes d'élèves "à géométrie variable", la diminution d'environ un mois de congé, y aura-t-il encore des candidats pour exercer cette mission?  le nombre d'inscrits aux différents concours est déjà en baisse notamment dans les disciplines scientifiques où il y a, cette année, un peu plus de 2 postulants pour un poste. Du jamais vu. Enfin, peut-on mettre en oeuvre une réforme d'une telle ampleur sur le dos des professeurs?

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de agir
  • : L'école doit évoluer pour permettre à tous les enfants de réussir leur scolarité. Ce blog est le témoignage ,les reflexions de pédagogues soucieux de transformer le système éducatif.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Liens