Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 21:37

Nous avons coutume de les appeler "la génération Y". Ce sont les enfants de la crise. Leurs perspectives d'insertion sociale sont incertaines et pourtant, ils sont optimistes. En France, les jeunes de 15 à 30 ans n'ont aucune confiance dans l'avenir de leur société, mais croient en leur capacité de s'en sortir individuellement. Ils maîtrisent les nouvelles technologies de l'information, ont des groupes d'amis "élargis", fonctionnent en réseaux, valorisent l'amitié, la socialisation, l'échange.Ils souhaitent travailler dans de petites entreprises, sans une hiérarchie qu'ils supportent mal. Réfractaires au fonctionnement pyramidal, le Net a fait naître chez eux une idée d'autogestion, loin des schémas traditionnels. Ces jeunes s'organisent entre eux, et portent un regard ironique sur le monde politique. Le Net leur donne un levier pour tenter de "changer le monde" qui effraie les pouvoirs en place.

Néanmoins, ces mouvements ont encore du mal à infléchir les organisations syndicales et politiques. Ils ont certes une grande capacité à s'organiser pour protester comme l'attestent les mouvements des "indignés". Ils impulsent des valeurs émancipatrices mais, leur capacité à peser durablement sur la scène politique reste à prouver.

Stimulés par l'égalitarisme qui règne sur le Net, les jeunes internautes entendent promouvoir une démocratie à la base. Sont-ils pour autant  destinés à engendrer des mobilisations éphémères, des apéros géants aux manisfestations contre les dictatures ou pourront-ils agir dans la durée en investissant le coeur de la politique? La question n'est pas tranchée.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de agir
  • : L'école doit évoluer pour permettre à tous les enfants de réussir leur scolarité. Ce blog est le témoignage ,les reflexions de pédagogues soucieux de transformer le système éducatif.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Liens