Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 22:56
"Sans nous l'avouer, nous avons basculé dans une société de la peur et du rejet vis à vis d'une jeunesse perçue comme une  "nouvelle classe dangereuse" par nos pratiques et nos attitudes sociales". En effet, les jeunes des zones urbaines sensibles, surtout les garçons, sont deux fois plus nombreux que les autres à n'avoir aucun diplôme à la fin de leur scolarité. Quand ils parviennent à obtenir une qualification, elle est systématiquement moins élevée que leurs camarades du même âge sur le marché du travail.Peut-on s'étonner d'une telle situation? A l'inverse, les classes moyennes et supérieures déploient des stratégies de plus en plus élaborées pour éviter la scolarisation de leurs enfants dans les écoles,les collèges, les lycées où la proportion d'élèves pauvres ou issus des immigrations est jugée trop élevée.
Comme l'a montré l'économiste Eric MAURIN, nos choix résidentiels et scolaires sont souvent dictés par la volonté d'éviter la cohabitation avec les classes sociales jugées "inférieures".
Le métissage, oui, mais pas pour ses enfants que l'on s'empresse de scolariser ailleurs pour les protéger des menaces supposées de la mixité sociale. Une "sécession sans guerre" en quelque sorte qui amène à concentrer dans des quartiers les élèves en difficulté, lesquels échouent ensuite en plus grand nombre et finissent trop souvent par rejoindre les bancs du Pôle-Emploi.
"La logique du ghetto arrange tout le monde" surtout les classes sociales favorisées.  
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de agir
  • : L'école doit évoluer pour permettre à tous les enfants de réussir leur scolarité. Ce blog est le témoignage ,les reflexions de pédagogues soucieux de transformer le système éducatif.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Liens